Éditions des femmes - Antoinette Fouque


Éditions des femmes - Antoinette Fouque

Dès 1972, Antoinette Fouque (Site web Desfemmes.fr) débat sur la sexualité de la femme aux côtés de Luce Irigaray, psychanaliste féministe. Vous ne le saviez sans doute pas, mais elle est la créatrice du groupe appelé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF. Son directeur de thèse n'est autre que Roland Barthes. La jeune femme prépare un Diplôme d'études approfondies. A cette époque, l'étudiante fréquente la théoricienne Monique Wittig. Antoinette Fouque a travaillé dans l'enseignement après avoir décroché son diplôme universitaires Lettres.

Antoinette Fouque va garder jusqu'à sa mort un solide ancrage à gauche de son enfance passée dans un quartier populaire. Elle se retrouve confrontée aux problèmes qu’une femme rencontre lorsqu’elle doit assumer ses mission de maman et de femme tout en exerçant une profession lorsqu'elle donne naissance à sa fille en 1964. La cité phocéenne a vu naître Antoinette Fouque en 1936.

Antoinette Fouque soutient la cause des femmes dans le monde entier

Selon Antoinette Fouque, il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme. Elle le clame lors d'une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes. le Club Parité 2000 et Le Collège de Féminologie ont été fondés par cette militante. Antoinette Fouque s’est engagée dans toutes les grandes causes féministes.

Antoinette Fouque, théoricienne et écrivaine

Antoinette Fouque n’est pas vraiment sur la même ligne que Simone de Beauvoir et ce que cette dernière défend dans "Le deuxième sexe". Au fil de plusieurs ouvrages édités entre 1989 et 2012., L'écrivaine fait la lumière sur la féminologie. Antoinette Fouque invente le mot "féminologie", car elle présente une vraie répulsion pour les "-isme" qui font penser à une théorie. Elle dirige la parution de l'ouvrage "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel rend hommage aux femmes qui ont fait avancé le monde depuis quarante siècles.

L'engagement politique d'Antoinette Fouque

A Strasbourg, Antoinette Fouque a été nommée vice-présidente de la commission des droits de la femme. La militante se présente sur la liste des radicaux de gauche au scrutin européen de 1994, elle est députée européenne de 1994 à 1999. Plus que jamais active, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie créée par Antoinette Fouque appuye la gauche, relais du combat des femmes.